Page d'archive 2

WALCHENSEE WITH FRENCH FAMILY

Nous voici de retour sur Walchensee. Notre première visite s’était tellement avérée magique que nous ne pouvions qu’y revenir pour montrer à mon frère et sa famille ce que peut être la Bavière. Emma a ainsi l’occasion de montrer toutes ses capacités de petite randonneuse à  ses grandes nièces Médane et Doriane. C’est alors que pour une raison inconnue, Médane commence à prendre l’eau sans avoir eu le temps de se mettre en maillot. Ainsi, après à peine 10 minutes de promenade, il est déjà temps de s’arrêter et de colmater les plaies. Par bonheur, le portable est resté sec…

La fraicheur omniprésente se chargera du reste et transformera la gentille promenade en chemin de croix pour l’héroine du jour ! La halte pour déjeuner arrivera au bon moment et malgré des frites légèrement trop imbibées d’huile, tout le monde pu trouver de quoi se restaurer en quantité tout du moins….

A l’issue du repas, le soleil a fait son apparition et Kendal s’avère candidat à un petit bain de montagne. Totalement improvisé, il se baigne dans le plus simple appareil. Emma tente le tout pour le tout, essaie de passer en force le barrage pour suivre son frère. Mais finalement elle comprend que ce mois de juillet est réellement très frais et que seule une Bretonne directement importée peut rivaliser avec son frère dans cette compétition du premier à l’eau.

Les jeunes mariés fiers qu’une de leur fille puisse tenir tête à Kendal dans cette compétition à haut risque se prélassent au soleil, attendant la faute à tout moment du jeune Bavarois. Il n’en sera rien et les 2 athlètes se quitteront sur un match nul.

WALCHENSEE-WITH-BOCHE-FAMILY
Album : WALCHENSEE-WITH-BOCHE-FAMILY
Escape from Munich
28 images
Voir l'album

WILDPARK-POING

Situé à 18 Km à l’est de munich, le parc animalier de Poing s’impose comme semble-t-il le parc animalier à ne pas rater. Ce ne sera sans doute pas aussi dépaysant que nos sorties habituelles mais la curiosité l’emporte et nous voilà en route pour Poing. Malgré la foule (ce parc semble en effet très connu !) il y a de l’espace car le parc est très grand par rapport au nombre d’animaux et de nombreux espaces sont également réservés aux enfants. Le début de la visite permet à Kendal de découvrir un cerf de grande envergure. Celui-ci est très impressionnant et nous restons de longs moments d’autant qu’Emma s’agite dans tous les sens. La suite s’annonce plus calme même si les chouettes sont capables de faire tourner la tête aux visiteurs autant qu’elles la tournent elles-mêmes. Parmi les jeux présents tout le long de la visite voici la cabane de rondins de bois qui manifestement connaît un grand succès. Enfin, vous l’attendiez tous, l’enclos aux cochons. Je vous l’accorde, il n’y a pas que des cochons, il y a aussi des sangliers. Dans la continuité des activités pour enfants, vous pouvez constater que les allemands ne sont pas en retard. Admirez ce château avec ces toboggans, ces escaliers, ces cordages et ces filets, ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de ce que l’on trouve ici. Les jeux sont partout en Bavière, en ville, dans les parcs, au zoo, en campagne et même en montagne, c’est à ce niveau là le paradis pour un enfant. Pour finir la visite et après avoir vu de près des ours bruns, nous assistons à un show de rapace. Les enfants morts de fatigue, nous ne pouvons rester et prenons le chemin du retour accompagnés de biches et d’antilopes…

Plein les yeux, plein les mirettes, il faudra sans doute revenir car Emma risque d’avoir oublié assez vite……

PARK-POING
Album : PARK-POING
Nature & Perspectives
30 images
Voir l'album

Wildpark Poing

WACKERSBERG-BADTOLZ

L’architecture est susceptible de donner généralement de nombreuses informations sur les autochtones.  L’architecture bavaroise ne laisse pas indifférent, aussi pouvez-vous admirer quelques chalets à tête de cerf ornés de croix ou de crucifix. Pour ceux qui ne le savaient pas encore, la Bavière reste parmi les régions les plus croyantes d’Allemagne. Cela se perçoit de façon constante jusqu’à la feuille d’imposition. En effet, il est nécessaire de se déclarer croyant pour payer les impôts associés et c’est comme cela que la religion fait son beurre. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les églises sont toujours en très bon état. Ne serait-ce pas une bonne idée d’instaurer ce genre de pratique en France, une taxe de plus passerait bien inaperçue n’est-ce pas  ?

La suite s’annonce plus champêtre et voici Kendal en garçon d’écurie devant des chevaux ressemblant de près aux chevaux de labour utilisés en Bretagne il y a peu. Comme le hasard fait très bien les choses, nous sommes arrivés le jour de la fête du village. C’est à se demander si ce n’est pas la fête tous les dimanches tellement les gens réunis semblaient se connaitre et s’apprécier. Orchestre local et musiques traditionnelles au menu créent une ambiance incomparable dans ce cadre aux dimensions incroyables. Plus loin s’enchaînent les unes après les autres les fermes et les rondins de bois adossés en vue de l’hiver qui même si ce n’est qu’à 850 m d’altitude ne laisse lui pas de place à l’improvisation.

La balade suivant son cours, Emma se risque à l’extérieur de la poussette et semble apprécier le décor. Il en sera tout autre du cochon se trouvant à l’arrière-cour du restaurant puisqu’elle  partira en courant en le voyant. Sa curiosité l’emportant, elle finira par ne plus le quitter du regard mais bien rassurée d’être du bon côté de la barrière. Le repas fut classique avec une WeisseBier de chez Tolzer bien meilleure que la Hofbrau ou Spaten. Et oui, même sans le chercher, on commence à avoir quelques préférences ou références…..Lors du trajet retour, Emma voulut faire sa première randonnée et eut également le droit à ses premières chutes.

En rentrant sur Munich, nous fîmes une halte à Bad Tolz, petite ville plutôt aisée à quelques encablures de la montagne. Les hautes maisons y sont décorées de peintures murales alors que les boutiques sont annoncées par des enseignes métalliques telles qu’elles l’étaient au siècle dernier dans nos contrées.

WACKERSBERG-BADTOLZ
Album : WACKERSBERG-BADTOLZ
1ere Rando d Emma
46 images
Voir l'album

Localisation Googlemaps

HAFNER-ALM

Peu après le lac de Tegernsee se trouve Enterrottach. On pourrait définir cet endroit comme un passage obligé pour qui veut continuer plus au sud dans le canton de Rottach-Egern qui s’étend jusqu’à la frontière autrichienne. Toujours très proches de l’environnement, les allemands ont rendu la suite de la route payante, ainsi il vous faudra payer une modeste somme si vous continuez motorisés. Cela reste gratuit pour les sportifs, cela est d’ailleurs un paradis pour les vélos de par la rareté des véhicules et l’environnement pur et agréable. Emma ayant rechigné à monter les pentes abruptes, nous avons du honteusement prendre la voiture dans ce cadre magique. Après une petite pause obligatoire, nous voici repartis à travers ces paysages dont tout à chacun comprendra aisément le pouvoir d’attraction dont l’art pictural témoigne fréquemment en Bavière. A quelques encablures du repas, Kendal découvre qu’il y a de nombreuses grenouilles (ou crapauds pour les connaisseurs) tout autour de nous. En s’approchant davantage du lac à proximité, nous comprenons alors ce qui se passe ici en ce début de printemps.  En cette période, ces crapauds sont donc là pour se reproduire et les moins séduisant sont même prêts à vous tenir le doigt avec force et détermination. Kendal est ravi de cette découverte et a pour quelques moments oublié son estomac. Une fois parvenus au restaurant, Kendal fait connaissance avec la basse cour ainsi qu’avec le poney. Le repas fut à la hauteur et reste l’un des meilleurs que nous ayons testé. A recommander….

HAFNER-ALM
Album : HAFNER-ALM
Nature à l état pur
37 images
Voir l'album

Localisation Googlemaps 

Site Restaurant

Site officielle tourisme

EBERSBERGER-ALM

Ebersberg pourrait être comparée à une petite ville de banlieue de par sa proximité par rapport à Munich et la possibilité d’y accéder en S-Bahn qui est l’équivalent du RER mais en nettement plus propre..  Le paysage d’Ebersberg a été forgé par des glaciers lors de la dernière période glacière. De nombreux sites aux alentours d’Ebersberg sont classés paysages naturels. On note la présence de l’ »Ebersberger Forst » (Forêt d’Ebersberg), la plus grande forêt d’Allemagne. Notre rando commence par le lac auprès duquel il semble bien agréable de se relaxer. On distingue quelques fermes d’aspect très différent de ce que l’on peut voir en France. Que ces bâtisses sont imposantes et bien rectangulaires à première vue et pourtant elles sont toujours décorées et d’une propreté telle qu’il est possible de manger par terre.  Un peu plus tard, Kendal découvre alors la présence de sangliers qui n’est autre que le blason de la ville. Emma en profitera aussi pour faire quelques pas dans ces grands espaces. Vous pourrez d’ailleurs en scrutant les quelques paysages distinguer les Alpes à portée de main. Cette proximité est très difficile à mettre en relief sur papier glacé aussi je vous invite tous à venir découvrir cela par vous-même. Sur chaque chêne de l’allée montant au restaurant se trouve une plaque avec le nom, âge et lieu de mort de jeunes issus de la commune tombés pendant les 2 guerres. C’est un hommage bien plus original qu’un monument aux morts et nous rappelle que la diabolisation amène à se faire battre de jeunes innocents. Mon dieu qu’il a du être dur de quitter un environnement pareil pour se retrouver sur les fronts…

EBERSBERGER-ALM
Album : EBERSBERGER-ALM
Surprenante banlieue
23 images
Voir l'album

Localisation Gogglemaps

PS:Vous pouvez bloquer les pubs sur le web avec le module firefox Adblock plus. Pour les timides, l’espace commentaires est à votre disposition

FUSSEN – NEUSCHWANSTEIN

Par une belle journée de février nous voilà en route pour découvrir le fameux château de Neuschwanstein. Il se situe  près de Füssen dans l’Allgäu et est aujourd’hui le château le plus célèbre d’Allemagne, visité chaque année par des millions de touristes.  Pour comprendre cela, il faut savoir que Walt Disney s’est inspiré de Neuschwanstein pour dessiner le château de La Belle au bois dormant et pour le logo des Studios Walt Disney. Vous y trouverez donc de nombreux américains pour en quelque sorte y retrouver un peu de leurs racines culturelles. A ne pas confondre avec le château d’Hohenschwangau bien jaune qui n’est distant que de quelques centaines de mètres. On peut également voir sur les photos la ville de Füssen, petite ville très agréable aux façades décorées de mille couleurs. Ce n’est pas pour rien qu’elle se trouve sur la route « romantique ».

FUSSEN-NEUSCHWANSTEIN
Album : FUSSEN-NEUSCHWANSTEIN
Château de la Belle au bois dormant
20 images
Voir l'album

Localisation Googlemaps

EMMA S’Y MET AUSSI…

Comme vous avez pu vous en apercevoir, il y a eu une petite pause dans la mise à jour des articles.

On reprend nos petites habitudes d’autant qu’avec les jours qui s’annoncent, les sorties vont se multiplier…

Cette fois-ci, Emma ne reste pas sagement dans la poussette et s’initie à la luge même s’il est toujours difficile à Kendal de partager quoique ce soit. Il faudra sans doute investir pour toute la famille l’année prochaine dans un break ou monospace car les luges, particulièrement celles en bois ne sont de pas de petites tailles.

Ainsi, après quelques petites rondes avec Emma, Kendal se lance à l’assaut de l’énorme pente encore plus raide lorsque l’on se trouve en haut. C’était bien sûr planifié pour impressionner la petite fille qui monte à ses côtés…

EMMA & KENDAL EN LUGE
Album : EMMA & KENDAL EN LUGE
Luge commune
25 images
Voir l'album

Localisation sur Googlemaps

RODELN EN BAVIERE AVEC ALEXANDRA

Munich est cette année le siège d’une compétition acharnée pour le titre de RodelnChampion autrement dit champion de luge bavaroise. La compétition met en liste deux des meilleurs athlètes que la terre teutone ai jamais connu.

Par ordre d’apparition, voici donc Kendal que l’on ne présente plus et dont la réputation parvient même jusqu’à la Bretagne parait-il… Son adversaire et outsider n’est autre qu’Alexandra qui sera sans doute pénalisée par sa récente coiffure peu aérodynamique.

Premier à se lancer, Kendal dont le courage est proportionnel à l’inclinaison de la pente. Une superbe descente comme à son habitude. Seul point délicat, la remontée car il ne faut pas oublier la luge qui elle n’a idée que de redescendre.

Alexandra se met à son tour en piste et s’élance. Les Autochtones éberlués par son style ne la quittent pas des yeux, peu importe après tout, seul le résultat du chrono a de l’importance n’est-ce pas ? La voici enfin arrivée, Kendal est aux premières loges réfugié derrière son arbre et ses bottes de paille. La partie est achevée et voit la victoire du favori Kendal qui remettra son titre en jeu contre une dénommée Emma dans un prochain épisode…

 

LUGE EN BAVIERE AVEC ALEX
Album : LUGE EN BAVIERE AVEC ALEX
Luge en Bavière et perfectionnement
28 images
Voir l'album

BAPTEME DE LUGE EN BAVIERE

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai pris le clavier aux parents pour vous écrire ce petit mot car en luge ils n’y connaissent vraiment rien. Je  crois même que c’était également leur première fois à tous les deux !

Cette année pour l’initiation j’ai donc choisi une luge en plastique bleu et j’espère bien l’échanger plus tard pour une luge toute en bois ou alors pour une autre avec un volant comme dans la voiture de Papa.

Depuis cette première sortie j’ai bien pris mes marques et j’y vais tout schuss tout seul maintenant… J’ai hâte de pouvoir emmener Emma avec moi !!!

Kendal

BAPTEME DE LUGE
Album : BAPTEME DE LUGE

10 images
Voir l'album

PETIT MARCHE DE NOEL

L’ambiance de Noël est ici toute particulière et empreinte d’une odeur de vin où que l’on aille. Il ne vous reste ainsi plus qu’à imaginer la situation lorsque les parents sont occupés à boire leurs vins chauds par un bon -12 °C avec Kendal empêtré à manger sa crêpe au nutella sans oublier Emma toujours avide de goûter à tout ce qu’elle ne connaît pas.

Vous pouvez observer la multitude de stands dédiés au bois, que ce soit petits personnages, manèges ou encore décorations de Noël sans oublier les véritables crèches. Les Bavarois se font un réel plaisir à faire les préparatifs. Vous pourrez aussi déguster leur fameux pain d’épice. Je dis « fameux » car très connu mais entre nous, il n’arrive pas à la cheville du pain d’épice de mes 12 ans, le supra, hyper délicieux

pain d’épice  » prosper youplaboum c’est le roi des pains d’épices  »

prosper

PETIT MARCHE DE NOEL
Album : PETIT MARCHE DE NOEL

18 images
Voir l'album

 

123


Adventure Man |
Chambre avec vue |
News from NYC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zizitata
| Travel Everywhere You Want
| junkjackpalace